Elisabeth Darry-Lockhart, Sophrologue Certifiée RNCP à Paris 11

06 82 12 22 62
 

Elisabeth Darry-Lockhart, Sophrologue Certifiée RNCP à Paris 11

Elisabeth Darry-Lockhart
Sophrologue Certifiée (R.N.C.P.) Praticienne en Hypnose

La respiration, tout un programme

 

Il semble surprenant de s’intéresser en particulier à cette fonction. La respiration nous occupe tout au long de notre vie (essayez de l’interrompre quelques instants !). Et pourtant le plein usage de la respiration est pour chacun une garantie de meilleur équilibre physique, émotionnel, mental, affectif et psychique.

Le simple fait de respirer est si naturel qu’il n’attire jamais notre attention. Pourtant la respiration est impactée par toutes les nuances de ce qui nous arrive à chaque seconde, elle peut influencer les fonctions de notre organisme, mais aussi nos réactions émotionnelles, nos humeurs et notre état d’esprit.

Le langage populaire, riche de sens, nous rappelle d’ailleurs son importance :

  • Être gonflé à bloc,
  • Ne pas manquer d’air,
  • Se dégonfler,
  • Prendre de grands airs,
  • Avoir le souffle coupé,
  • Prendre un bol d’air…

PETIT RETOUR SUR NOTRE CORPS ET L’APPAREIL RESPIRATOIRE

La respiration est le renouvellement de l'air contenu dans les poumons par l'action des muscles respiratoires dont le principal est le diaphragme.

Le mouvement des côtes actionne le soufflet respiratoire grâce aux muscles thoraciques et abdominaux et en particulier le plus important de tous, le diaphragme séparant la cage thoracique de la cavité abdominale qui s’abaisse à l’inspiration et remonte à l’expiration.

Si nous adaptons régulièrement une respiration plus ample et plus profonde, à intervalles réguliers, nous pouvons apprendre progressivement à ventiler et ainsi disposer de plus d’oxygène pour alimenter notre organisme, nos muscles, nos tissus et nos organes et notre cerveau ! Tout notre corps dans son entièreté.

3 à 4 respirations profondes par minute vont vous apporter entre 12 à 20 litres d’air, ce qui va considérablement augmenter vos apports en oxygène et ainsi impacter positivement et durablement votre vitalité.

Il est donc extrêmement important de considérer l’air respiré comme une seconde « nourriture »


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.